Donner aux jeunes africain(e)s les compétences de demain et les moyens d’innover

La démographie de l’Afrique, riche d’une jeunesse nombreuse et dynamique, est l’un de ses plus grands atouts. À condition, toutefois, de savoir répondre à l’ampleur des enjeux, aussi riches d’opportunités prometteuses que de défis complexes : chômage, système éducatif, emplois, montée des inégalités.

Si l’on investit à bon escient dans le capital humain que constituent nos jeunes, l’Afrique subsaharienne verrait son PIB s’enrichir de 500 milliards de dollars par an pendant 30 ans, selon le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Aujourd’hui, plus que jamais, il nous faut donc libérer le potentiel économique des jeunes entrepreneurs et innovateurs du continent, afin de créer des millions d’emplois de qualité et promouvoir une croissance économique inclusive sur tout le continent.

Objectif dudit fonds : renforcer l’écosystème de l’emploi et de l’entreprenariat des jeunes en Afrique. Ce, en finançant les programmes d’incubation, d’accès aux financements, d’études et de réformes qui favorisent le développement de start-ups innovantes créées et dirigées par de jeunes africain(e).

Artículos relacionados

Publicar el comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *